En dépit de son coût de vie élevé, Cuba est une destination qui captive de nombreux globe-trotteurs. Cet intérêt vient de ses magnifiques plages propices au farniente et de ses villes pittoresques. Pour aider les routards à profiter des charmes de cet état insulaire sans se ruiner, voici quelques solutions simples.

Bien choisir la date du départ du voyage à Cuba

En général, Cuba se visite tout au long de l’année. Cela dit, pour éviter de faire trop de dépense, il est recommandé de privilégier la saison humide. Cette dernière correspond à la diminution de l’afflux de globe-trotteurs et à l’arrivée de la pluie sur tout le territoire. Elle s’étend de mai à octobre. Pendant ces mois, les estivants peuvent faire de bonnes affaires. Effectivement, durant cette période, les tarifs (hôtels, restaurants…) sont abordables. De plus, les vacanciers ont la possibilité de négocier les prix pour réaliser quelques économies. Il est toutefois à noter que pendant cette partie de l’année, le climat est assez favorable. Ainsi, les voyageurs peuvent visiter des lieux intéressants comme La Havane, Santiago de Cuba et la péninsule Valdés. Pour information, pendant de la saison humide, des cyclones touchent Cuba. De ce fait, il est fortement conseillé aux touristes de bien s’informer pour éviter des problèmes.

Sélectionner avec minutie le moyen de transport idéal pour aller à Cuba

Les rues de La Havane à Cuba

Il existe deux moyens de transport pour se rendre à Cuba, à savoir l’avion et le bateau. La première option est la solution adéquate pour les voyageurs disposant d’un petit budget. En effet, le prix des billets est abordable à condition d’en prendre un pendant la basse saison touristique. En général, il faut compter entre 950 et 1 000 € pour un vol direct depuis Paris. Cela dit, pour faire quelques économies, les vacanciers sont invités à prendre un vol avec escale. Ce type de prestation est parfaitement recommandé aux routards qui se demandent comment aller à Cuba pour pas cher. En effet, les billets sont proposés à bas prix (100 à 300 € de moins que les vols directs). Cependant, le trajet prendra plus de temps. À titre indicatif, il est conseillé aux touristes de comparer le tarif des compagnies aériennes avant de réserver un vol.

S’informer sur les bons plans à Cuba

Afin de se rendre à Cuba sans faire trop de dépense, les touristes doivent se renseigner convenablement sur les bons plans du pays. Cette démarche permettra aux estivants de réduire leurs dépenses. Parmi les informations à prendre en compte, il a l’hébergement. En général, il est préférable de séjourner dans des casas particulares. Ces établissements proposent des chambres à environ 20 à 35 Peso Cubano Convertible (CUC) la nuitée. À noter que les routards ont la possibilité de négocier les prix. Mis à part cela, la restauration est aussi un point à ne pas négliger. Dans cette contrée, la solution pour savourer des mets local à bas prix est de se rendre dans des paladares. Ces dernières offrent le meilleur rapport qualité-prix. De plus, les plats sont copieux et faits maisons.